CIE ALFRED ALERTE - Compagnie de danse contemporaine en milieu rural

La recherche de soi, de son rythme intérieur, de son identité corporelle passe par la découverte de ce qui nous relie aux autres.
Un nouveau mouvement naît de deux sources : le dedans et le dehors.
Rencontrer l’autre par le regard, le contact, le geste, le son.
Passer d’une somme d’individus à une communauté.
Composer ou danser collectivement, solidairement, là où l’âme s’enracine dans le cœur.
La danse qui fédère les énergies.
Les passeurs de savoirs, de valeurs, d’imaginaires, les guérisseurs de l’âme.

CORPUS # 1
ALFRED – FLORINE – ALAIN

" Telles des notes sur une portée, elle surgit d'entre les lignes.
Avec l'énergie d'une flammèche, elle virevolte et se cogne.
La fugacité de son geste laisse de brèves empreintes qui s'échappent vers la lumière.
Le corps s'arque, se débat, vacille dans une frénésie éperdue.
Eux, ils sont là, présents, avec la puissance et la régularité d'un ostinato.
Elle, elle s'amarre, s'accroche à ce cadre, à ces deux racines pour, vertèbre après vertèbre, ériger sa colonne, trouver son axe, créer sa verticalité.
Eux, canalisent le flux tout en prenant garde de bien laisser émerger l'élan, le jaillissement.
Ne jamais tarir la source.
Ces trois êtres en mouvement ne font alors plus qu'un.
Le son les relie et dans un même souffle, ils cherchent une harmonie, signe d'un possible renouveau."    
Eliette Macharam                          
                                                                                                                  
Chorégraphie : Alfred Alerte
Regard complice : Lucie Anceau
Interprétation : Alfred Alerte, Florine Icart, Alain Mignon
Musique live et composition : Alain Mignon
Création lumières : Hervé Bontemps
Production : Cie Alfred Alerte
Résidences de création : L'Abbaye de Corbigny, La Bergerie de Soffin

CORPUS # 2
LETO - LUCIE

" Dans le flot acoustique
déferlement de syllabes
télescopage de mots
Friction sur chaque parcelle de peau
Cœur hérissé du corps harassé
Saccade du diaphragme
Le squelette se débat
le crâne vibre
les mains hurlent
Des-articuler
Battement tenace et rugueux
des capteurs en éveil
Mise à nu du chaos
Solidarité organique
de l'ultime sursaut
Face à l'injustice
aux peurs ambiantes
de l'Autre et de ses différences
deux identités crachent les préjugés
traversent une pluie d'hostilité
De ce bain gestuel et sonore
en sort une transe rageuse
pour une humanité retrouvée"

Eliette Macharam

Chorégraphie, scénographie : Alfred Alerte

Interprétation :
Leto Punk Poésie
Lucie Anceau

Textes, compositions, dessins : Leto Punk Poésie

Création lumières :
Hervé Bontemps

Production :
Cie Alfred Alerte

Résidences de création :
La Péniche à Chalon/Saône
La Bergerie de Soffin

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint