CIE ALFRED ALERTE - Compagnie de danse contemporaine en milieu rural
SOLIL ONERI

"Loin des sentiers battus de la parole
Il ensemence la terre d’un geste d’épaule.
De lune en lune et sans état d’âme
Il éventre les cloisons, libère la lumière.
D’un lieu d’errance immobile
Le regard à l’horizon
Il oscille
Il désaxe
Il spirale
Et jamais ne flanche.
Les évènements ricochent, se répondent, font écho,
Glissent sur la ligne du temps...
Tout est dans chaque cellule.
Le corps s’affranchit des maîtres, s’anime et respire.
Ce qui naît de son ombre
S’entrecroise avec le présent
Loin de la trépi-dense
Ou des faibles re-mous.
La trame se poursuit
À l’infini
Avec un motif toujours renouvelé.
Danser pour ne jamais se pétrifier. "
Eliette Macharam

Alfred Alerte revient sur quarante années de pratique artistique en alliant la danse, la musique live et le dessin direct dans une pièce autobiographique pleine de pudeur et de poésie.
Bercé par les mots de Senghor, Césaire et Gontran Damas, il pose un regard humaniste sur son parcours et sur les rencontres ayant marqué sa carrière.
Avec l’humilité qu’on lui connait il tente de rendre hommage à toux ceux qui ont partagé des expériences artistiques et humaines à ses côtés.
Une belle manière de voir le chemin parcouru et les graines essaimées depuis tant d’années.
Un acte altruiste qu’il vous offre sans retenue…

Loïc Sécheresse l’accompagne dans cette expérience hors du commun…
Il lui suffit d’un pinceau, de quelques feuilles de papier, d’un peu d’encre de chine et d’un vidéo-projecteur pour démultiplier les plans de lecture d’un spectacle conçu comme une œuvre d’art totale. Dos au public, face à la scène, l’illustrateur fait surgir un décor, prolonge d’un trait le corps du danseur, répond aux sollicitations du musicien.
Un moment de pure magie !


Danse : Alfred Alerte
Musique live : Bachir Sanogo
Dessin direct : Loïc Sécheresse
Lumières : Hervé Bontemps
Son : Yann Dupont
Production : Cie Alfred Alerte, Association ADJAC
Photographies : Jean-Christophe Boucher
Captation et montage vidéo : Laurène Lepeytre

Spectacle créé le vendredi 26 juillet 2019 à la Bergerie de Soffin dans le cadre du 15e Festival Chemins des Arts.

"Tracer sa vie,
se laisser tracer,
suivre une trace,
trace qui prolonge le geste,
geste qui induit la trace,
trace qui suscite le geste."
Eliette Macharam

"Traces-rhizomes
Sillages d’empreintes traçantes
Stigmates de sillons plus ou moins éphémères
Temps/espace/terre (entre)mêlés, fertilisés
Energies gestes et mouvements fécondés. "
Hervé Bontemps

Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint